Témoin oui, de Jéhovah, non !

Témoignage de conversion de F. H.

L’Evangile ne m’était pas inconnu mais je n’arrivais pas à y croire, cela semblait trop facile : obtenir la vie éternelle en croyant simplement en Jésus ! Ne sommes-nous pas habitués à travailler pour obtenir quelque chose ? Je pensais que « croire en Jésus » c’était croire qu’il avait existé et qu’il nous avait donné un modèle à suivre. C’était juste la première étape d’un chemin long et difficile. Ainsi je rejoignais les Témoins de Jéhovah et j’étais convaincu qu’ils étaient les seuls à comprendre la Bible et à l’appliquer correctement. Les discussions avec les chrétiens évangéliques n’avaient apparemment aucun effet sur moi et je n’imaginais pas une seule seconde changer d’avis.

 

Mais quelques années plus tard je me demandais pourquoi Dieu ne s’était pas contenté de nous laisser Noé, Abraham, Moïse ou Elie comme modèles : Noé marchait avec Dieu, Abraham eut foi, Moïse et Elie opérèrent même des miracles… Pourquoi Dieu tenait-il tant à envoyer un innocent, Jésus, qui donne sa vie ? N’avions-nous pas assez d’exemples ? Jésus lui-même affirme que de nombreux prophètes furent tués (Mt 23 : 37), pourquoi en ajouter un de plus à la liste ? Cette question me troublait car je voyais maintenant la mort de Jésus comme un suicide et un suicide ne rend pas les autres meilleurs ou plus heureux.

Je crois que Dieu vit mon affliction car quelques temps après, j’aperçus par terre un tract évangélique. Je le ramassais, ce qui était impensable quelques années plus tôt. J’avais à peine lu quelques lignes et je savais que ma vie ne serait plus jamais la même ! Je ne comptais pas quitter ma religion ou entrer dans une église mais je sentais qu’il y avait dans ce tract la réponse à ce qui me troublait. Il y était expliqué la raison pour laquelle Jésus devait venir sur terre : pour révéler la noirceur de mon péché mais aussi pour changer ma vie aujourd’hui ! J’avais l’impression de lire pour la première fois des textes comme Ep 2 : 8-9 « C’est par la grâce que vous êtes sauvés » ou Jn 3 : 36 « Qui place sa confiance dans le Fils possède la vie éternelle ». Il n’était pas écrit « qui place sa confiance dans Abraham ou Moïse » mais « dans le Fils ». Jésus n’est donc pas un fidèle de plus parmi tous les fidèles mais celui qui est indispensable au salut. Je remarquais aussi que ces versets sont au présent et non au futur pour un hypothétique avenir ! Cela remettait en cause le salut par les œuvres. Je pensais alors : comment se fait-il que j’en apprenne davantage dans un simple dépliant que par la lecture de livres épais ? D’où l’idée d’aller à la librairie chrétienne car dans ce lieux il y avait beaucoup de dépliants. Je les avais vu lorsqu’un jour j’avais dû acheter une Bible en langue étrangère. Je pris 20 dépliants d’un coup et plus tard les livres de Billy Graham « La paix avec Dieu » et « Un monde en flamme ».

Je compris que Jésus EST la vérité (Jn 14 : 6). Il n’a pas simplement DIT la vérité mais il était en lui-même, dans sa personne, La vérité. Jusqu’à ce jour j’avais cru que ma religion était la vérité : elle avait donc sous estimé le rôle et la personne de Jésus. Mais je ne croyais pas encore à la trinité et cela dura des années jusqu’à la lecture du livre de Christian Piette « Témoins oui, de Jéhovah, non » et la brochure « La traduction du monde nouveau : une falsification ». J’eu la surprise d’apprendre que de nombreux textes de ma Bible étaient falsifiés, évidemment sur la trinité, par exemple : Col 1 : 16-20 ; 2 : 9 ; I Cr 10 : 4 et sur le salut, Jn 3 : 16.

Après cela, je donnais ma vie à Jésus et je quittais ma religion. Depuis, je n’ai jamais douté de mon salut. Je sais aujourd’hui ce que veut dire être en paix avec Dieu, être pardonné, justifié (Rm 5 : 1), être son enfant (Jn 1 : 12-14). Il est merveilleux de pouvoir s’endormir en sachant cela. Dans le même temps, je découvrais en passant devant un local nommé « La Chapelle » une église baptiste et je fus de suite attiré car je savais que Billy Graham était baptiste et ses livres m’avaient aidé dans mes recherches. Je commençais à me dire que cela faisait beaucoup de découvertes et pendant longtemps j’ai pensé avoir de la chance, de la curiosité et du courage mais aujourd’hui je sais que c’est Dieu qui m’a cherché pendant toutes ces années. Je sais aussi qu’il peut toucher le cœur de ceux qui paraissent éloignés de l’évangile.

Je veux ici lui rendre toute la gloire et lui dire ma reconnaissance pour tout ce qu’il a fait pour moi.

Nous Rejoindre

Culte

  • Le Dimanche à 10h

 

  • Adresse : 230 avenue Saint-Exupéry

                  31400 Toulouse

 

  • Métro (ligne A) station Esquirol + Bus (Ligne 7) direction St Orens C/Cial - arrêt Tahiti

 

  •  Métro (ligne B) station F. Verdier + Bus (Ligne 7) direction St Orens C/Cial - arrêt Tahiti 

 

  • Rocade Est - sortie 18  direction Pont des Demoiselles

 

  •  Rocade Sud - sortie 20-21 Pont des   Demoiselles