Septembre 2021 - Entrer dans la joie du maître : Mt 25, 14-30 et Lc 19, 11-27

Dans ces 2 paraboles (l’argent à faire fructifier), Christ est comparé à un grand Seigneur qui entreprend un long voyage dans un pays lointain afin de conquérir un royaume. Avant de partir, cet homme donne la gestion de ses biens à ses serviteurs. Ses serviteurs ont donc la charge de faire valoir les biens de leur maître.

Le contexte de ces paraboles se voit bien dans Luc. Les disciples étaient avertis de la mort prochaine de Jésus mais pour eux ils en étaient déjà à son règne et ils « zappaient » complètement sa mort. Ils avaient réalisé que Jésus était bien le Rédempteur, celui qui devait venir mais dans leurs pensées ils imaginaient le règne de Dieu selon leur sens charnel c'est-à-dire rapide, triomphal, exempt d’ennuis et d’efforts. Mais Jésus leur montre qu’ils se trompent et il les exhorte à la patience et à l’espérance.

Il les avertit qu’ils auront à supporter beaucoup de travail et de peines et cela pendant longtemps avant de jouir de la gloire de la présence de Dieu. En effet, on constate que l’absence du maître est longue (25v19) et que pendant ce temps d’absence les trois serviteurs peuvent gérer leur bien comme ils l’entendent. Ce bien est une somme d’argent qu’ils ont reçue de leur maître mais chacun selon sacapacité (25v15). Les mêmes conditions de travail sont accordées aux trois mais ils ne reçoivent pas la même somme d’argent. Chacun a une charge précise et chacun doit être appliqué à sa tâche afin d’acquérir un profit au maître.

Zoom sur les 3 serviteurs :

Le 1er est zélé. Il se met de suite à l’ouvrage. Il est intéressant de penser qu’il a dû être tenté par le découragement car son maître tarde. L’ennemi a dû le tenter à se relâcher mais il persévère. Ce serviteur se préoccupe d’abord des affaires de son maître. La joie du Seigneur est sa force. Il attend le retour de son maître. Il exprime sa foi en travaillant avec persévérance pour lui.

Le 2ème est aussi zélé que le premier. Il aime s’occuper des affaires de son maître. Il n’a pas de jalousie ni d’amertume envers le premier serviteur malgré le fait qu’il n’ait pas même la moitié de ses talents (2 contre 5 !). Il a trouvé son identité, celle-ci dépend de son maître. Il vit de la confiance du maître dont il est investi.

Le 3ème n’a pas compris qui est Dieu. Il n’a pas trouvé son identité. Ce qu’il dit de son maître n’est pas juste. Dieu se révèle comme un Dieu juste et bon mais lui ne voit que l’aspect de la justice. Il met son talent dans la terre par crainte. Il fait tout mal car il ne vit pas avec le regard de Dieu sur sa vie. En enterrant son don il ne peut plus porter du fruit et il ne prend pas part à l’édification commune ce qui est le but de l’Eglise ici bas.

En conclusion : Jésus veut que les siens se maintiennent dans la fidélité et l’obéissance « bon et fidèleserviteur, entre dans la joie de ton maître » et cela, même au milieu de trouble. Jésus avertit qu’il va revenir et qu’à son retour il jugera toute action bonne ou mauvaise. Dieu ne s’enrichira pas grâce à nous, il ne deviendra pas plus grand grâce à nos efforts mais si chacun emploie ses dons pour son prochain, c’est cela qui glorifiera le Seigneur (donc qui rapporte du fruit ou du gain à Dieu). Le Seigneur comptabilise toutes nos actions et pour que nous ne nous lassions pas de faire le bien il nous est dit que le travail dans le Seigneur ne sera jamais vain ou inutile. A l’inverse celui qui ne porte pas de fruit (en fonction de ce qu’il a reçu et non par rapport à autrui) sera finalement entièrement dépourvu.

La parabole des talents, qui vient de suite après celle des 10 vierges, continue le thème « être prêt » mais en donnant une réponse à la question qu’est-ce qu’être prêt ?  C’est donc ne pas attendre le retour du Seigneur passivement mais faire valoir le ou les dons que le Seigneur nous a donnés. Autrement dit « c’est agir avec sérieux et compétence afin de produire des fruits que le Maître pourra voir et approuver lorsqu’il arrivera » et « s’être acquitté des responsabilités, grandes et petites, qui nous incombaient en tant que disciples » (R.T. France, L’Evangile de Matthieu, Edifac, Tome 2, p. 165)

R.R.

Nous Rejoindre

Culte

  • Le Dimanche à 10h

 

  • Adresse : 230 avenue Saint-Exupéry

                  31400 Toulouse

 

  • Métro (ligne A) station Esquirol + Bus (Ligne 7) direction St Orens C/Cial - arrêt Tahiti

 

  •  Métro (ligne B) station F. Verdier + Bus (Ligne 7) direction St Orens C/Cial - arrêt Tahiti 

 

  • Rocade Est - sortie 18  direction Pont des Demoiselles

 

  •  Rocade Sud - sortie 20-21 Pont des   Demoiselles