Juin 2021 - « Sois généreux»

Ce mois-ci, je souhaiterais vous partager une pensée que le Seigneur m’a donnée. Alors que j'étais en congés à Pâques, après un moment de prière et de méditation, j’ai clairement eu en pensée cette injonction « sois généreux ! » et je savais que cela venait du Seigneur. Comment comprendre un message si court ? La générosité, le partage, l’entraide, je connais. Mais là, que voulait il me dire ? Je ne comprenais pas, aussi je demandai au Seigneur une explication. Et la réponse vint sous forme de pensées et de versets bibliques qui se bousculaient dans ma tête.

La générosité dont me parlait le Seigneur était celle qui consiste à répandre la bonne nouvelle du salut, le trésor de la grâce de Dieu pour tous les hommes, comme il est écrit en Jean 3,16 « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tous ceux qui placent leur confiance en lui échappent à la perdition et qu’ils aient la vie éternelle ». Large est le chemin qui mène à la perdition, étroit le chemin qui mène au salut. La destinée de l’humanité sans la grâce de Dieu manifestée en Jésus Christ c’est la mort, la perdition. Ce n’était pas pour me culpabiliser mais pour que je prenne conscience de cette réalité. A l'inverse, connaitre Dieu c’est la vie éternelle, d'où l'importance de le connaitre et pour les chrétiens de le faire connaitre ! C’est là notre appel de disciple et notre priorité par les temps compliqués et bizarres que nous traversons avec la crise du Covid et dont personne ne mesure encore tous les effets sur notre société. Oui, notre monde a plus que jamais besoin d’entendre la bonne nouvelle qui donne la vie, qui restaure, qui libère de toutes les chaines du péché. Oui, Dieu parle, à nous de l’écouter et de bien comprendre ce qu’il nous dit, c'est crucial par les temps que nous traversons.

En 1 Cor 15, 58, l'apôtre Paul nous encourage à porter ce témoignage aussi longtemps que nous vivons, avec constance, sans être effrayés par les circonstances adverses : « Ainsi mes frères bien aimés soyez fermes, inébranlables, progressez toujours dans l’œuvre du Seigneur, sachant que votre travail n’est pas vain dans le seigneur ». Si Paul écrit cela c’est parce qu’il sait très bien pour l'avoir vécu lui-même, que le découragement, la fatigue, les préoccupations de toutes sortes peuvent vite nous détourner de l’essentiel et nous faire baisser les bras. Or peu importe les circonstances, le confinement, la pandémie, l’envie de se replier sur soi, c’est le moment de persévérer dans la prière et la foi pour faire les œuvres que Dieu a préparées d’avance pour nous. La générosité, c’est se donner. Dieu veut nous apprendre à nous donner, nous les porteurs de l’évangile, pour la gloire de son nom dans ce monde qui cherche la lumière.

Oui, il m’est arrivé de baisser les bras, j'ai commencé à prier mais je n’ai pas persévéré jusqu’au bout. Nous avons tous dans nos familles respectives des proches ou des amis, des contacts pour qui nous avons prié, puis nous avons lâché l'affaire. Peut-être que nous avons laissé de côté les dons que Dieu nous a donnés, peut-être avons-nous tendance à regarder à nos faiblesses au lieu de compter en toutes choses sur Jésus, peut être que l’environnement de la société nous semble moins favorable et nous inquiète. Et alors ? Est-ce que pour autant nous serions disqualifiés ? Non, si notre Seigneur parle, c’est qu’il sait que nous avons besoin d’entendre sa voix et lui obéir aujourd'hui ; laissons hier où il est ! Dans la foi, reprenons courage et persévérance et faisons comme il est écrit « Ne nous lassons pas de faire le bien, car nous moissonnerons au temps convenables, si nous ne relâchons pas » (Gal 6, 9).

Si nous avons eu un moment de relâchement, ce n’est pas grave, et je peux le dire j’en ai eu ma part. Reprenons notre route de disciples avec Jésus. Là où j’ai lâché dans la prière je peux reprendre, là où j’ai lâché dans le témoignage je peux reprendre. Je peux penser que je ne suis pas qualifié, que d’autres le font mieux que moi etc... Mais personne n’est jamais qualifié pour ce travail, car c’est Dieu qui appelle et qui qualifie "Qui est suffisant pour ces choses ?" Chacun pour sa part doit répondre fidèlement à Dieu et c'est lui qui fera le reste, c'est sa grâce qui agira. D'autre part, ne regardons pas ce que font les autres, mettons plutôt notre foi en action dans ce que Dieu nous demande : " Heureux l’homme qui endure la tentation; car après avoir mis à l’épreuve, il recevra la couronne de vie que le seigneur à promise à ceux qui l’aiment." (Jac 1, 12). La victoire n’est pas une affaire de talent mais de ténacité et être tenace, c’est :

  • Donner ce que l’on a, pas davantage (2 Cor 8, 12). Certains pensent à tort qu’il faut en faire plus que de raison et au final ils se découragent et sont démotivés. Mais la ténacité consiste à donner ce que nous avons, pas plus, ce que nous pouvons, pas plus mais pas moins, c'est à dire 100%. Par exemple, si pour la prière mon 100% correspond à 5 mn ou à 30 mn, c’est très bien et Dieu va bénir ce 100%. Idem pour le témoignage individuel, chacun avec ses dons, sa simplicité. Ensemble en Eglise avec notre amour et notre diversité.

  • Travailler avec déterminationet ne pas s’en remettre au hasard (2 Tim 2, 4-5). Les gens persévérants ne comptent pas sur la chance ou sur le destin pour réussir. Ils savent qu’il ne faut pas s’arrêter dans les moments difficiles. Travailler la Parole par la lecture et la méditation mais toujours à notre rythme, travailler notre témoignage, travailler nos dons en les mettant en œuvre et en les perfectionnant.

  • Stopper, non par lassitude, mais une fois le travail terminé (1 Cor 9, 24 ; Phil 3, 14). Réussir requiert souvent une bonne dose d'endurance et d'opiniâtreté. Aucune victoire n’est accordée avant d’avoir franchi la ligne d’arrivée. Par la grâce de Dieu, que chacun poursuive sans abandonner jusqu’à la fin de sa vie terrestre, jusqu’à franchir la ligne et remporter le trophée, la "couronne de vie" (2 Tim 4, 7-8 ; Jac 1, 12).

Soyons persévérants et tenaces pour annoncer la bonne nouvelle. Que l’amour de Dieu en Jésus Christ inspire nos actions.

D.C.

Visit us

Sunday worship

  • sunday, 10:00 am
  • 230 avenue Saint-Exupéry, Toulouse, France