Jésus à ma rencontre

Pour autant que je me rappelle, Dieu a toujours été une évidence pour moi. Elevée dans une famille catholique pratiquante, un papa scout dans l'âme, aimant la nature et à l'écoute de ses patients (il était médecin), une maman discrète, présente à la maison, j'aimais un Dieu que je pensais bon, mais sévère concernant le péché. Quand ma conscience était chargée, j'allais me confesser et j'étais assez sujette à la culpabilité. Donc, plaire à Dieu, oui, mais j'avais cru comprendre au cours de mes passages dans les différentes écoles privées qu'il faudrait devenir bonne sœur pour vraiment servir Dieu. D'un autre côté, j'étais aussi intéressée par les garçons avec l'idée de me marier… gros dilemme !

J'avais 15 ans quand j'ai découvert que ma marraine et mon oncle avaient fait une expérience spirituelle. Dans cette période de renouveau charismatique où beaucoup de catholiques faisaient une authentique rencontre avec Jésus (on était en 1976), je les ai vus transformés, habités pas une vraie joie, avec l'assurance du salut et du pardon. Ils nous ont amenés dans une de ces rencontres. Au milieu de tout ces chrétiens remplis de joie et du Saint Esprit, faisant l'expérience de guérisons, entendant le Seigneur leur parler, j'ai senti que la vérité était là ! Trois mois plus tard, au cours de vacances chez mon oncle et ma tante, j'ai vu comment ils priaient, lisaient la Bible et étaient heureux, et j'ai décidé d'accepter le Seigneur Jésus Christ. Un grand changement s'est opéré en moi : la Bible s'est éclairée et je l'ai dévorée, j'ai découvert que je pouvais demander pardon directement à Jésus, je réalisais qu'il était vraiment vivant et agissait de la même manière que lorsqu'il était sur terre, et enfin je me suis mise à aimer ma sœur que je détestais pour je ne sais quelle raison.

La même semaine je rencontrais chez eux C. qui faisait de la moto avec mon cousin et venait de se convertir ! Ce fut le coup de foudre. Nous nous sommes mis à fréquenter un groupe de jeunes sur Toulouse, qui se retrouvait pour lire la Bible et prier. Je témoignais dans mon lycée, participais à la chorale pour évangéliser par le chant et les danses, et nous avons commencé à avoir un rythme d'engagement soutenu, plusieurs soirs par semaine, ainsi que les Week-end. Nous nous sommes mariés juste après mes 20 ans et nous avons eu nos 4 enfants en maintenant toujours le même rythme : répétitions, concerts, réunions, séminaires. Nous avons beaucoup appris, mais peu travaillé sur notre couple, frôlé la catastrophe, été gardés par le Seigneur, et continué encore : les voyages et concerts en Afrique, les grandes rencontres en Angleterre, les enregistrements d'albums... jusqu'au mal-être intérieur, aux questions sur notre style d'engagement... et au sentiment de vide : après 28 ans de service à « fond », je frôlais la dépression, avec le sentiment d'avoir perdu Jésus en route.

Nous avons décidé de quitter cette assemblée, et durant 2 ans nous avons pris le temps de prier, de pleurer ensemble, de répandre nos cœurs devant le Seigneur, aidés à plusieurs reprises par un couple de chrétiens à l'écoute et par quelques lectures (Simone Pacot et Larry Crabb). Notre petite dernière était à l'école chrétienne, et le papa d'une de ses camarades nous sachant sans église est venu nous proposer de rejoindre l'église baptiste "La Chapelle", nous parlant de la qualité d'accueil et d'enseignement qu'il y avait trouvée. Nous n'étions pas prêts. Mais 6 mois plus tard, j'ai senti qu'il était temps de retrouver des frères et sœurs.

Dans ma théologie personnelle, je crois que Dieu aime profondément l'Eglise et que son Esprit travaille à la rendre pure et sans tâche pour la présenter à Jésus. Je veux en faire partie, et me réjouis en pensant au rassemblement de tous ces peuples qui adoreront Jésus et seront unis à Lui pour toujours. C'était donc pour moi une évidence de rejoindre tôt ou tard une assemblée, et c'était le moment. Nous sommes arrivés à "La Chapelle" en 2006, et par l'accueil que nous avons reçu nous avons été bénis et guéris. Evert et Yanna, en poste pastoral à ce moment-là, nous ont marqués par leur écoute, leur complicité de couple, et leurs fondements théologiques. Nous avons laissé le Seigneur nous restaurer petit à petit et nous remettre debout avant de nous engager à nouveau à Son service : je suis heureuse de tout le chemin parcouru !!!

V.B.

Nous Rejoindre

Culte

  • Le Dimanche à 10h

 

  • Adresse : 230 avenue Saint-Exupéry

                  31400 Toulouse

 

  • Métro (ligne A) station Esquirol + Bus (Ligne 7) direction St Orens C/Cial - arrêt Tahiti

 

  •  Métro (ligne B) station F. Verdier + Bus (Ligne 7) direction St Orens C/Cial - arrêt Tahiti 

 

  • Rocade Est - sortie 18  direction Pont des Demoiselles

 

  •  Rocade Sud - sortie 20-21 Pont des   Demoiselles