Faire confiance à Dieu en toutes circonstances

Je suis née sur une « île au soleil, paradis entre terre et ciel » comme dit la chanson… La Martinique île aux fleurs. Finalement restée la seule enfant de mes parents, ce détail et non des moindres me permettra avec le temps de pouvoir faire les rencontres qui forgeront ma vie. La Martinique est une terre riche culturellement parlant, et depuis ma plus tendre enfance, j’ai ce goût pour la musique, le chant, la danse. Y avoir vécu m’a permis de développer un don pour ces arts. Je me souviens avoir déjà enfant une chanson en tête au réveil qui rythmait ma journée… çà continue encore.

A l’époque, je suis une enfant que la timidité veut restreindre, d’où la volonté de mes parents de m’aider à développer des prédispositions. Ils m’inscrivent donc à 5 ans à des cours d’éveil musical au piano. La professeure détecte mon oreille et tente de me pousser, mais je suis rêveuse. Ma rencontre personnelle avec Dieu se fait assez naturellement car bien que vivant dans une famille d’obédience catholique, mes parents ne pratiquent pas de rites. Alors j’aime aller au catéchisme et écouter, prendre part aux leçons, lire ma bible pour enfants. Je suis sensible à la voix de Dieu. Je fais du scoutisme en tant que guide de France et à 7 ans, alors que je suis jeannette, je sais que le Seigneur Jésus est venu pour moi et qu’il prend soin de moi. Nous chantons, dansons, et mes dons se révèlent à nouveau. Je fais ma première communion avec conviction.

Ma mère qui travaille à l’époque avec une collègue chrétienne évangélique est convaincue par le message qu’elle lui transmet. Nous allons à une soirée d’évangélisation et nous sommes touchés. Mes parents veulent approfondir leur foi et leur relation avec Dieu. Ils décident de se faire baptiser, ce jour là ils devaient être une centaine d’un peu partout sur l’île… c’était impressionnant. Moi je suis euphorique et heureuse de connaître encore plus mon Seigneur. Le club des Juniors c’est génial. J’y rencontre mes amis jusqu’à ce jour et une monitrice me donne une pensée qui me guidera dès lors : Matthieu 6v 21 "Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur." Je comprends que ce trésor c’est Dieu et qu’il m’a fait grâce en Jésus Christ en pardonnant mes péchés afin que ma vie lui appartienne.

Je m’ouvre de plus en plus aux autres, mon sourire et ma bonne humeur se déploient encore plus aux autres et pas seulement à ma famille. J’intègre une chorale d’enfants et de préados et je développe le chant. Je me découvre de bonnes dispositions à la musique et au chant. Je fais partie de groupe d’animation de mariage chrétien et aussi en dehors de l’église. Souvent on retient de moi cette bonne humeur et le sourire. Je parviens même à témoigner de ma foi grâce à cela au collège et lycée. C’est assez étonnant pour moi avec toutes les questions d’ados qu’on peut se poser à cet âge… Mes potes m’aiment bien. Il faut savoir qu’à l’époque la religion peut vite devenir aux Antilles un facteur d’exclusion… Pour ma part, je ne m’en inquiète pas plus.

La vie à Toulouse et le baptême

Et puis mes amis de l’église deviennent vite ces frères et sœurs que je n’ai pas eus. Il y a surtout ce groupe de jeunes où nous partageons nos peines et nos joies, que de bons moments fraternels. Puis le temps de partir vers d’autres cieux pour nos études arrive. Nous voici tous réunis à Toulouse devenue ville d’adoption, pas vraiment un fait exprès mais on apprend vraiment à développer notre amitié en tant que telle. Nous faisons nos expériences personnelles et pour ma part à 21 ans je passe par les eaux du baptême pour attester publiquement ma foi. Le parcours m’en semble pourtant plus trouble… je me pose des questions mais ma foi reste sincère, je sais que Dieu est toujours dans ma vie car j’ai recours à lui. Je ne trouve pourtant pas une église où je me sens à mon aise comme j’ai pu l’être et participer à la vie d'église en servant avec ce que le Seigneur m'a donné.

"Comme le Christ vous a accueillis, accueillez vous les uns les autres"

Quatre années passent et je rejoins l’église de La Chapelle que mes amis fréquentent. Je retrouve cet accueil et cette bienveillance que le Seigneur nous demande d’avoir envers les autres. Je me sens bien et c’est ce qui me pousse aussi à faire le pas pour travailler mes dons, surtout après une prédication sur ce même sujet. La louange, le chant choral, les enfants en tant qu’aide monitrice puis monitrice deviennent ces domaines où le Seigneur m’appelle. Dès lors, j’expérimente la bonté du Seigneur tous les jours, dans les bons comme les moins bons moments.

Je remercie le Seigneur de m’avoir gardé jusqu’à ce jour et de m’avoir révélé son amour, sa grâce. Il reste fidèle et me bénit. Il m’a fait grâce d’avoir une famille avec mon mari et mes enfants. Le Seigneur connaît toutes choses. Je vous laisse ce chant tiré d’Hab 3v 19 : "Je veux me réjouir dans le Dieu de mon Salut en Jésus mon Roi. Il rend mes pieds semblables à ceux des biches ; Il me fait marcher sur mes lieux élevés ; L’Éternel est ma force."

C.T-G.

Nous Rejoindre

Culte

  • Le Dimanche à 10h

 

  • Adresse : 230 avenue Saint-Exupéry

                  31400 Toulouse

 

  • Métro (ligne A) station Esquirol + Bus (Ligne 7) direction St Orens C/Cial - arrêt Tahiti

 

  •  Métro (ligne B) station F. Verdier + Bus (Ligne 7) direction St Orens C/Cial - arrêt Tahiti 

 

  • Rocade Est - sortie 18  direction Pont des Demoiselles

 

  •  Rocade Sud - sortie 20-21 Pont des   Demoiselles