Surprenante reconnaissance

"Jette ton pain à la surface des eaux, car avec le temps tu le retrouveras" (Eccl 11/1)

 

Je me souviens de cet homme qui avait passé douze années dans un groupe religieux sectaire. Il en fut un des cadres et il connaissait la parole de Dieu particulièrement bien, il avait été expulsé de cette religion pour des raisons liées aux règles intérieures. Il était mon supérieur dans une des maisons que je représentais. Il opposait sa connaissance à mon témoignage, au sujet de l’intervention de Dieu dans ma vie. Nous eûmes de longues discussions et partages, tournant autour des saintes écritures, de nombreuses controverses aussi dans nos contacts clients, mais rien ne semblait pouvoir le toucher ! A tel point qu’un jour, ou nous l’avions invité à rester avec nous pour passer une soirée ensemble, il souhaita rentrer chez lui.

Prenant la route alors qu’il faisait nuit, il se trouva en panne de feux d’éclairage quelques instants plus tard après avoir parcouru un certain nombre de kilomètres ! Il nous appela et, finalement, passa la nuit chez nous, ce qui nous permit, pendant toute une soirée, d’approfondir notre relation, et d’apporter le témoignage de notre expérience. Notre proposition de départ, notre invitation à rester, refusée par lui, et qu’il fut par la suite obligé d’accepter, n’était-elle pas un appel de Dieu ? En tous cas, bien que touché par cet incident, il resta sur ses positions assez sectaires et légalistes tout en ayant apprécié notre compagnie. J’ai côtoyé dans mon travail cette personne plusieurs années, sans voir quelque chose de nouveau dans notre relation.

Nous nous entendions tout de même correctement concernant les affaires et le temps passa ainsi. Il changea de société et je ne le vis plus que très rarement pendant un an. Le temps passa et j’appris sa mutation dans le nord, me disant ainsi que notre témoignage n’avait servi à rien. Nos efforts pour le bénir, nos prières étaient laissées pour compte. Pourtant, quelle ne fut pas ma surprise lorsqu’avant de quitter la région, il souhaita me rencontrer pour me dire au revoir ! Au cours de cet entretien, il me déclara tout simplement que notre témoignage l’avait touché, qu’il n’était pas resté insensible à nos prières, nos partages ! Il regrettait de nous avoir bousculés parfois, et reconnaissait que nos expériences l’avaient interrogé. Nous avions tellement prié pour que ce cœur s’ouvre à la grâce de Dieu, malgré cela, je fus assez surpris par un tel changement.

Avouons que c’est paradoxal : nous avions témoigné, prié, nous attendant par la foi que ce cœur soit touché, et au moment où cela se réalisait, nous étions étonnés ! Dans la soirée qui s’ensuivit, il se mit à genoux, implora Dieu de lui pardonner, reçut Jésus-Christ dans son cœur et sa vie, et partit avec cette bénédiction dans sa nouvelle carrière. Ce qui était particulièrement surprenant dans tout cela, c’est de voir comment cet homme, qui avait lui-même enseigné les écritures, avec une doctrine sectaire, étant redevenu un petit enfant à l’égard de la parole de Dieu, put recevoir son sauveur avec une grâce particulière.

Le Seigneur nous invite à ne pas nous fier aux apparences qui sont trompeuses ! Lors de nos relations avec cet ami, étant donné son attitude, personne n’aurait pu imaginer alors qu’un jour, il se tournerait résolument vers Dieu, en acceptant le sacrifice de Jésus-Christ. Qu’avons-nous fait pour la conversion de cet homme ? Nous avons semé, nous avons prié, nous nous sommes comportés en chrétien (c’est à dire fait notre part) mais c’est le Seigneur qui a fait l’essentiel. « Jésus répondit: Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu.» Lc 18/27

J.R.

Nous Rejoindre

Culte

  • Le Dimanche à 10h

 

  • Adresse : 230 avenue Saint-Exupéry

                  31400 Toulouse

 

  • Métro (ligne A) station Esquirol + Bus (Ligne 7) direction St Orens C/Cial - arrêt Tahiti

 

  •  Métro (ligne B) station F. Verdier + Bus (Ligne 7) direction St Orens C/Cial - arrêt Tahiti 

 

  • Rocade Est - sortie 18  direction Pont des Demoiselles

 

  •  Rocade Sud - sortie 20-21 Pont des   Demoiselles