Mai 2019 - L’Amour parfait de Dieu : l’exemple à suivre

Les fêtes de Pâques nous ont rappelé combien le sacrifice de Jésus-Christ à la croix a été un acte d’amour pour que des femmes et des hommes de toutes les époques, tous les lieux et toutes conditions puissent être réconciliés avec Dieu et demeurer dans son amour pour l’éternité. Devant un si grand sacrifice, nous ne pouvons qu’être surpris et émerveillés de l’amour de Dieu. Ce temps est alors l’occasion de s’interroger sur la nature de cet amour, puis de s’interroger sur nos capacités à aimer, se rendre compte de nos limites mais aussi découvrir que nous pouvons progresser et suivre l’exemple de Jésus.

« Dieu est amour » (1 Jn 4.8). Aussi, toute l’histoire du plan de salut pour l’humanité est une histoire d’amour. « Dieu créa les humains à son image » (Ge 1.27) afin de vivre une relation d’amour, et c’est encore par amour, « car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jn 3.16). Dieu est amour, il nous aime et nous le dit « De loin le Seigneur m’est apparu : Je t’aime d’un amour éternel ; c’est pourquoi je te conserve ma fidélité » (Je 31.3). Aussi, il continue de nous aimer bien que nous en soyons indignes à cause du péché : « J’étais très en colère contre toi, et j’ai refusé de te voir pendant un court moment. Mais avec un amour sans fin, je te montre ma tendresse. C’est moi, le Seigneur, qui te dis cela, moi qui te libère » (Es 54.8) Dieu nous aime et nous l’a démontré : « Or voici comment Dieu, lui, met en évidence son amour pour nous : le Christ est mort pour nous alors que nous étions encore pécheurs » (Ro 5.8).

L’amour de Dieu est parfait, il est « patient, bon, n’a pas de passion jalouse, ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil, ne fait rien d’inconvenant, ne cherche pas son propre intérêt, ne s’irrite pas, ne tient pas compte du mal, ne se réjouit pas de l’injustice mais avec la vérité, il pardonne tout, croit tout, espère tout, endure tout. L’amour ne succombe jamais.» (1 Cor 13.4-8). Cet amour est si parfait que, dans notre nature humaine, il nous est difficile de le comprendre, nous en avons une connaissance limitée « Car c’est partiellement que nous connaissons » (1 Cor 13.9). Aussi il est important que nous puissions reconnaitre nos limites afin de progresser dans notre amour envers Dieu et envers les autres.

Mettre en pratique l’amour parfait tel qu’il est décrit dans la Bible et tel qu’il nous est démontré par Jésus-Christ est quelque chose de bien difficile. Nous pouvons plus facilement aimer ce qui est aimable, et ceux qui nous aiment. Mais aimer inconditionnellement, même ceux qui nous auraient fait du mal, ceux que l’on ne considèrerait pas ou peu, ceux dont on estime qu'ils ne le mériteraient pas… Les aimer au point de faire des sacrifices, accorder du temps, partager nos biens, pardonner. D’un point de vue humain, cet amour parfait et inconditionnel semble injuste. Il ne nous semble pas juste que quelqu’un de moins méritant que nous puisse avoir plus. Pas juste non plus qu’une personne qui nous aurait fait du mal volontairement soit bénie. Bien souvent nos pensées condamnent, et nous sommes incapables de bénir. Pire encore, nous pensons avoir raison. Mais « vous savez que le Christ est juste. Alors reconnaissez ceci : quiconque fait ce qui est juste, est enfant de Dieu » (1 Jn 2.29). Or la justice de Dieu n’est pas la nôtre, c’est celle que le Christ nous révèle, celle qui s’accomplit par et pour l’amour. C’est là notre plus bel exemple. Nous étions pécheurs, nous ne méritions pas son amour. Et pourtant il l’a fait : il nous a démontré son amour parfait en se sacrifiant jusqu’à la mort.

Même si nous sommes limités, la Bible nous encourage à progresser. Jésus enseigne en Mt 22, 37-40 que l'amour à l'égard du prochain est tout aussi important que celui que nous devons à Dieu. Cela peut nous sembler être un commandement impossible tant l’amour dont il est question ici est parfait. Or Jésus nous prévient que « Si vous aimez seulement ceux qui vous aiment, quelle récompense est-ce que Dieu va vous donner ? Même les employés des impôts font la même chose que vous ! Et si vous saluez seulement vos frères et vos sœurs, qu’est-ce que vous faites d’extraordinaire ? Même les gens qui ne connaissent pas Dieu font la même chose que vous ! Soyez donc parfaits, comme votre Père dans les cieux est parfait ! » (Mt 5.46-48). Il est aussi écrit : « n’aimons pas avec des paroles et de beaux discours, mais avec des actes. Ces actes montrent que notre amour est vrai » (1 Jn 3.18).

Rassurons-nous, si l’objectif est ambitieux, la Bible nous donne les moyens de tendre vers ce but. Ainsi Paul écrivait « C’est pourquoi je me mets à genoux devant Dieu le Père, de qui toute famille reçoit son nom dans les cieux et sur la terre. Oui je lui demande de vous rendre plus forts par son Esprit, tellement sa gloire est grande. Ainsi, vous pourrez être des chrétiens solides. Que le Christ habite dans vos cœurs par la foi ! Plongez vos racines dans l’amour et soyez solidement construits sur cet amour. Alors vous serez capables de comprendre avec tous les chrétiens la largeur, la longueur, la hauteur et la profondeur de l’amour du Christ. Vous connaîtrez cet amour qui dépasse tout ce que l’on peut connaître. Vous recevrez toute la vie de Dieu, et il habitera totalement en vous » (Ep 3.14-19 voir aussi Ep 5.1-2).

Que nous puissions progresser dans la connaissance, la compréhension et la mise en pratique de l’amour parfait de Dieu et être des imitateurs du Christ en prenant exemple sur son amour parfait.

T.M.

Nous Rejoindre

Culte

  • Le Dimanche à 10h

 

  • Adresse : 230 avenue Saint-Exupéry

                  31400 Toulouse

 

  • Métro (ligne A) station Esquirol + Bus (Ligne 7) direction St Orens C/Cial - arrêt Tahiti

 

  •  Métro (ligne B) station F. Verdier + Bus (Ligne 7) direction St Orens C/Cial - arrêt Tahiti 

 

  • Rocade Est - sortie 18  direction Pont des Demoiselles

 

  •  Rocade Sud - sortie 20-21 Pont des   Demoiselles