J'avais la sensation d'être rationnel, équilibré et côté spirituel fermement athée

Je suis né à Toulouse dans une cellule familiale unie et présente. Par tradition plus que par réelle conviction, ma sœur et moi allions au catéchisme et à la messe du dimanche. Cela ne m'a laissé que peu de souvenirs, rien de très concret. J'ai vécu une jeunesse calme et rangée. Assez discrètement et sans excès. Après l'obtention de mes diplômes, j'ai commencé ma vie professionnelle à Toulouse, rapidement indépendant et libre de mes choix. Je ne me posais pas de questions, j'avais la sensation d'être rationnel, équilibré et côté spirituel fermement athée.

En 2000, je pars travailler au Brésil. C'est le moment où je rencontre S., nous travaillons ensemble et devenons de très bons amis. Au fil du temps nous sommes assez proches pour qu'elle me partage sa foi de façon sincère. Etonnamment je trouve cela plutôt rassurant, j'y retrouve un certain nombre de mes valeurs. Elle franchit le pas et m'invite à une réunion dans son église. Dès le début, j'ai été saisi par le sérieux, la solennité des lieux : l’effet de la présence du Seigneur « Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom » (Mt 18.20). Les gens rendaient témoignage de leur foi dans leurs actes de tous les jours « N’aie donc pas honte de rendre témoignage au sujet de notre Seigneur. » (2 Tm 1.8). Les prédications étaient inspirées, mais également argumentées, afin de convaincre « proclame la Parole, insiste, que l’occasion soit favorable ou non, convaincs, réprimande, encourage par ton enseignement, avec une patience inlassable. » (2 Tm 4.2). L'amour fraternel est réel et palpable. Pas de frontières ou de préjugés, riches ou pauvres, blancs ou noirs nous sommes tous réunis autour du même Père. Je suis touché par ces gens qui m’accueillent à bras ouvert, il me faudra quelques temps pour faire mon parcours personnel avec Dieu, et deux ans plus tard nous sommes réunis dans cette même église pour nous marier !

De retour en France nous intégrons une église à Toulouse. C'est l'opportunité de s'investir concrètement dans le service, toutes les occasions sont bonnes. Une période pleine d'expériences où nous aurons grandi dans notre foi et notre intimité avec Dieu. Après certaines déconvenues, nous quittons cette assemblée. Notre foi est éprouvée : nous faisons bloc en famille et nous en sortons grandis dans notre intimité et notre confiance en Dieu. Mais la vie d’église nous manque, et nous arrivons finalement à "La Chapelle". À notre arrivée nous avons apprécié l'accueil et la prédication qui nous ont réconfortés. Nous avons trouvé un abri, une communion et nous nous sentons bien parmi vous.

Je suis heureux de vivre à Toulouse, ma ville de cœur pour toujours, mais je sais que je suis "né de nouveau" (voir Jean 3) au Brésil, baptisé dans une piscine. Les voies du Seigneur sont impénétrables (Rm 11. 33-36) et il a ses raisons pour s’être fait connaitre à moi à 9000 km de ma ville de naissance. J’y ai connu d’autres réalités, d’autres vérités, des miracles et trouvé une nouvelle famille en Christ. Lors de notre parcours avec Dieu nous avons fait partie d’assemblées de plusieurs milliers de personnes comme d’à peine une dizaine. Nous avons connu une certaine prospérité et des temps plus arides. En Christ, ces expériences, ces tribulations, nous ont unis.

Sur notre faire part de mariage était écrit : « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme et les deux ne seront plus qu’une seule chair. » (Ep 5.31). Ce verset tout le monde le connait, mon épouse et moi même nous le vivons comme une réalité, inséparable car unis par notre divin Souverain. Nous sommes un seul corps, partageons la même conviction que sans Jésus nous ne sommes rien.

Je voudrais terminer en vous exhortant à déposer vos fardeaux devant le trône, « Là, Dieu nous accordera sa bonté et nous donnera sa grâce pour que nous soyons secourus au bon moment. » (Hé 4.16). Tous les mots comptent, rien ne doit y être ajouté ou retranché. Comme nous l’a rappelé notre frère C. dans sa dernière prédication du dimanche 17 mai, appuyons-nous sur le texte biblique pour inspirer nos prières, nous pouvons alors proclamer :

Notre Dieu est Bon !

Sa Grâce nous est acquise !

Il viendra à notre secours au bon moment !

Amen !

O.F.

Visit us

Sunday worship

  • sunday, 10:00 am
  • 230 avenue Saint-Exupéry, Toulouse, France