"Pourquoi ou Pour quoi" (Thierry Rouquet)

- Plutôt que de poser des "pourquoi" (les causes), questionnons nous sur le "pour quoi" de cette crise sanitaire sans précédent, en vue de quoi cela nous est donné à vivre puisque comme on l'entend souvent de la bouche des chrétiens qui oublient la fin du verset pourtant fondamental " Nous savons que toutes choses contribuent au bien de ceux et celles qui aiment Dieu, et qu'il a appelés selon son projet " (Rom 8, 28). Si "projet" il y a c'est donc le moment d'authentifier cette parole. La première question, celle du pourquoi nous la laissons aux épidémiologistes qui en ce moment ont fort à faire. Cette première question n'est d'ailleurs pas sans intérêts et pas seulement au niveau scientifique car elle nous interroge sur nos modèles économiques (la mondialisation) sur les enjeux démographiques (l'urbanisation à outrance) et même sur la culture de masse (grands rassemblements, concerts, méga Church etc...) qui ont toutes un lien avec cette crise.

- Cependant, cette question complexe ne doit pas nous détourner du questionnement plus essentiel sans lequel aucune vie chrétienne n'avance : en vue de quoi cette situation nouvelle va t'elle changer nos vies, notre éthique ? Cette situation inédite nous affecte tous, nous sommes tous impliqués, bousculés, appelés à témoigner de quelque chose dans ce temps troublé. Dès lors comment cette crise sanitaire majeure peut elle devenir salutaire, féconde ? En quoi peut elle nous aider à comprendre nos peurs et nos doutes ? En quoi nous parle t'elle de notre espérance, vers quoi en définitive nous sommes portés puisque c'est "dans l'espérance que nous avons été sauvés" (Rom 8, 24) ? En quoi ce confinement va t'il changer ma compréhension de la communion fraternelle (je suis toujours étonné de voir la sacralisation avec laquelle on aborde les bâtiments d'église, surtout en ce moment) ?

- Ce temps de crise ne peut pas rester... stérile, ne gâchons pas cette crise. Il est peut être urgent que quelque chose change dans nos vies et même pourquoi pas dans l'Eglise. Nos vies ne peuvent rester stériles car elles sont porteuses d'une semence incorruptible, la parole de Dieu (1 Pier 1, 23-25).

- Si les pourquoi resteront sans explications, ils ne seront pas sans réponses. Les réponses ne sont pas forcément des explications, elles nous orientent et nous demandent... une réponse car elles nous ouvrent au partage. Si les explications ont l'ambition de tout dire sur tout et à tous - que de fadaises lisons nous sur les réseaux sociaux - les "réponses" du St Esprit n'ont pas cette prétention mythique, elles s'adaptent à notre humanité et donc à notre situation, elles sont pertinentes quant à nos défis du moment, ce sont des convictions qui s'enracinent dans nos vies pour nous faire grandir en stature spirituelle, en grâce (1 Jean 2, 27) " Quant à vous, l'onction que vous avez reçue du Christ demeure en vous... En effet, l'onction de l'Esprit vous enseigne tout : elle dit la vérité et elle ne ment pas. C'est pourquoi faites ce qu'elle vous a enseigné : demeurez unis au Christ ! Oui, mes enfants, demeurez unis au Christ, afin que nous soyons pleins d'assurance quand il paraîtra et que nous n'ayons pas à rougir de honte devant lui le jour où il viendra."

- Dans ce contexte de crise sanitaire, de vacarme médiatique et de confusion, peut être devrions nous éviter les théodicées de bric et de broc, faire preuve de plus d'humilité et de réserve comme le dit Calvin dans sont Institution de la religion chrétienne (Livre I, XVII, 1, Kerygma, 2009, pp. 161-162) : "Il nous faut faire preuve de réserve et ne pas vouloir que Dieu nous rende des comptes mais considérer ses jugements secrets avec un respect tel que sa volonté nous apparaisse comme étant la cause très juste de ce qu'il fait [...] Soyons donc certains, lorsque les choses sont troublées dans le monde, au point de nous faire perdre la raison, que Dieu, qui est loin de nous dans la clarté de sa justice et de sa sagesse, sait bien diriger de telles confusions et les conduire à bonne fin [...] Puisque Dieu s'attribue une autorité inconnue de nous pour gouverner le monde, le mieux pour nous est de faire preuve de modération et de modestie et de nous soumettre à son pouvoir souverain [...] Les personnes soucieuses d'obéir à Dieu sonderont les Ecritures, apprendront ce qui plait à Dieu afin de s'en approcher davantage sous la conduite du St Esprit. Ainsi préparées à aller où Dieu les appellera, elles témoigneront qu'il n'est rien de plus utile que la doctrine de la providence."

Visit us

Sunday worship

  • sunday, 10:00 am
  • 230 avenue Saint-Exupéry, Toulouse, France